Connect With Us   |   OHC Newsletter   |   Donate Now

Des attentes élevées pour le budget provincial

Posted: April 28, 2017

PUBLIÉ LE JEUDI 27 AVRIL 2017 À 5 H 54

On sait que la santé sera au coeur de ce budget. C’est la préoccupation principale des Ontariens et le gouvernement a l’intention d’investir massivement dans ce secteur. La Coalition de la santé de l’Ontario s’attend à voir le financement des hôpitaux augmenter de façon significative après neuf ans de compressions.

C’est très frustrant parce que nous sommes à un an des élections. Nous avons vécu des années de compressions et, à un an des élections, ils commencent à redonner un peu. Natalie Mehra, directrice, Coalition de la santé de l’Ontario

Le ministre de la Santé, Eric Hoskins, indique que le financement sera ciblé selon les besoins de chaque communauté. Par exemple, pour construire un nouvel hôpital dans une communauté où ce serait nécessaire ou pour augmenter le budget de fonctionnement d’un établissement.

Vous verrez des investissements qui reflèteront ces défis dans le budget.

Eric Hoskins, ministre de la Santé de l’Ontario
L’équilibre budgétaire

Les libéraux sont particulièrement fiers de présenter un budget équilibré. C’est une promesse qu’ils maintiennent depuis des années après des déficits consécutifs.
L’opposition conservatrice accuse le gouvernement de présenter un équilibre artificiel, tout comme la Fédération canadienne des contribuables.

Ce que le gouvernement fait, c’est qu’il puise dans un fonds de réserve de 600 millions de dollars pour pouvoir équilibrer le budget et il peut aussi compter sur de nouveaux revenus issus de la taxe sur le carbone. C’est un budget qui est techniquement équilibré, mais je pense que Madame Wynne a fait preuve de ”créativité comptable”.

Carl Vallée, Fédération canadienne des contribuables

De meilleurs emplois

Les syndicats surveillent de près ce que contiendra ce budget. Ils réclament des modifications pour stopper l’augmentation des emplois précaires. Une délégation était à Queen’s Park cette semaine pour faire pression sur le gouvernement. Les représentants syndicaux déplorent le fait que des gens doivent avoir deux ou trois emplois et vivent toujours sous le seuil de la pauvreté. Ils s’attendent à voir des actions concrètes dans le budget, sans quoi ils disent qu’il y aura un prix politique à payer.

Ne rien faire n’est pas une option. Le gouvernement de l’Ontario doit arrêter de se mettre la tête dans le sable.

Chris Buckley, président, Fédération du travail de l’Ontario
Les Franco-Ontariens veulent leur part du gâteau

L’Assemblée de la francophonie de l’Ontario aimerait qu’il y ait une série de mesures dans le budget. Sa priorité est un investissement pour la construction d’une université de langue française.

J’espère qu’on va pouvoir avoir des sous [ … ] pour pouvoir commencer le projet et qu’on n’attende pas encore.

Carol Jolin, président de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario
Photo d’un drapeau franco-ontarien devant la tour CN à Toronto
Le drapeau franco-ontarien Photo : Radio-Canada/Annie Poulin
Parmi les autres priorités de l’AFO :

8,25 millions de dollars pour la Place des arts à Sudbury
2 millions de dollars pour remettre sur pied le programme de bourses pour les étudiants des régions qui veulent étudier au post-secondaire en français
Toronto a deux priorités

Le maire de Toronto, John Tory, a fait savoir lors d’une conférence de presse, quelles sont ses deux priorités pour le budget. Il souhaite voir des investissements pour le logement abordable et pour de futurs projets de transport en commun.

Le maire de Toronto John Tory
Le maire de Toronto John Tory Photo : Radio-Canada/John Rieti
Il aimerait évidemment qu’il y ait des annonces précises sur les projets qui recevront du financement pour lui permettre d’entreprendre certains travaux, mais ne s’attend toutefois pas à ce que ce soit indiqué aussi clairement dans le budget.

Je ne m’attends pas nécessairement à ça, mais je m’attends à ce que ce soit juste et je m’attends à avoir des indications sur leurs intentions pour nous permettre d’aller de l’avant rapidement.

John Tory, maire de Toronto
Attentes politiques

Les progressistes-conservateurs ont des attentes bien précises : ils veulent un plan à long terme pour gérer la dette de la province, la fin des fermetures d’écoles, l’annulation des contrats d’énergie renouvelable et un plan pour gérer la crise du logement.

Le NPD voudrait voir un programme d’assurance médicaments comme celui qu’il a présenté récemment et l’arrêt de la vente de d’Hydro One.

Click for article

Ontario Health Coalition EventsOHC Events

View the OHC Events Calendar

Ontario Health Coalition ResourcesResources

Download OHC action material

Ontario Health Coalition StoreOHC Store

Shop online for OHC products