Connect With Us   |   OHC Newsletter   |   Donate Now

Des hôpitaux d’Ottawa veulent ouvrir des centres satellites dans les maisons pour aînés

Posted: July 4, 2020

(July 3, 2020)

By: CBC/Radio Canada

La direction de lL'Hôpital Élizabeth-Bruyère demandent la création de 110 nouveaux lits de soins de longue durée.

© /CBC/Jean Delisle La direction de lL’Hôpital Élizabeth-Bruyère demandent la création de 110 nouveaux lits de soins de longue durée.

Des hôpitaux d’Ottawa demandent au gouvernement ontarien d’approuver rapidement leurs plans pour rendre disponible des centaines de lits de soins de transition et de longue durée dans des milieux de vie pour aînés. Cette initiative pourrait permettre de soigner plus de patients avec des problèmes aigus.

L’Hôpital Élisabeth Bruyère et l’Hôpital d’Ottawa ont tous les deux demandé au gouvernement de l’Ontario de mettre sur pied des centres satellites pour y transférer de centaines de patients qui n’ont pas de problèmes de santé aigus.

«La COVID-19 est devenue, en quelque sorte, un tremplin pour faire avancer ces initiatives probablement plus tôt qu’on aurait pu le penser», note Peggy Taillon, présidente de la Fondation Bruyère.

Peggy Taillon estime que la crise de la COVID-19 a été un catalyseur pour faire avancer le dossier de la création de centres satellites pour les hôpitaux d'Ottawa.

© /CBC/Jean Delisle Peggy Taillon estime que la crise de la COVID-19 a été un catalyseur pour faire avancer le dossier de la création de centres satellites pour les hôpitaux d’Ottawa.

Le projet de création de 110 lits de soins de longue durée de l’Hôpital Élisabeth Bruyère nécessite l’approbation du ministère des Soins de longue durée. La proposition de l’Hôpital d’Ottawa pour l’ouverture de 146 lits de transition, elle, requiert le feu vert du ministère de la Santé.

Pour sa part, l’Hôpital Queensway Carleton a déjà 35 lits pour des patients qui n’ont plus besoin de soins de courte durée dans un hôtel de Kanata. Tout le personnel de cette nouvelle antenne viendra de l’Hôpital.

L'Hôpital Queensway Carleton d'Ottawa (archives).

© Danny Globerman/CBC/Radio-Canada L’Hôpital Queensway Carleton d’Ottawa (archives).

En attente dans les «limbes»

À l’heure actuelle, environ 630 patients de l’est de l’Ontario sont dans cet autre niveau de soins. Près de la moitié d’entre eux attendent un lit de soins de longue durée, tandis que d’autres ont besoin de réhabilitation, de soins palliatifs, de traitements en santé mentale ou du soutien à domicile, selon le gouvernement de l’Ontario.

À la fin du mois de juin, tous les hôpitaux d’Ottawa étaient occupés à presque 100 % de leur capacité, même si les mesures entourant la COVID-19 ont réduit la transmission d’autres infections dans la communauté et le nombre de chirurgies.

L’Ontario Health Coalition, qui milite pour la protection et l’amélioration du système de santé, estime que la proposition d’ajouter plus de lits ailleurs est un bon premier pas.

«Je pense que c’est la meilleure nouvelle que j’ai entendue depuis longtemps», estime sa directrice générale, Natalie Mehra.

Natalie Mehra est la directrice générale de l'Ontario Health Coalition.

© / CBC Natalie Mehra est la directrice générale de l’Ontario Health Coalition.

Elle préférerait néanmoins que la province crée des lits dans les hôpitaux et les foyers de soins de longue durée «systématiquement» selon l’évaluation des besoins.

Peggy Taillon, pour sa part, croit que la crise de la COVID-19 a eu raison des «barrières» qui nuisaient à la réalisation de ce genre d’initiatives.

«J’ai l’impression qu’il y a une volonté forte de la part du gouvernement de collaborer pour venir à bout de ces enjeux une fois pour toutes », souligne Mme Taillon.

L’Hôpital Élisabeth Bruyère, qui administre déjà un foyer de soins de longue durée dans la région, compte aussi ouvrir un établissement de 244 lits à Ottawa.

Un hôpital à l’hôtel

L’Hôpital Queensway Carleton, dont 100 % des lits sont occupés, a aménagé un hôtel de Kanata en avril pour accueillir son surplus de patients nécessitant d’autres niveaux de soins.

Christine Cercena dirige le centre de soins de l'Hôpital Queensway Carleton qui a ouvert dans un hôtel de Kanata.

© Simon Lasalle/Radio-Canada Christine Cercena dirige le centre de soins de l’Hôpital Queensway Carleton qui a ouvert dans un hôtel de Kanata.

Il y a présentement 18 patients au centre satellite construit dans le Fairfield Inn, soit la moitié de sa capacité.

«Il faut travailler sur différentes choses pour répondre aux besoins pour des lits de soins de longue durée et pour alléger les listes d’attente», affirme la directrice clinique du Fairfield Inn, Christine Cercena.

L’établissement hôtelier converti doit rester ouvert jusqu’en septembre, mais «l’utilisation de centre de soins alternatifs au-delà du 30 septembre est envisagée », selon un courriel du ministère de la Santé envoyé à CBC.

La Coalition, elle, s’inquiète devant ce qui pourrait arriver si de nouveaux lits ne sont pas disponibles bientôt.

«Les gens ne respectent plus la distanciation physique. Nous avons une pénurie de lits pour des soins de longue durée. Les hôpitaux tentent d’accélérer la cadence pour reprendre les chirurgies électives. C’est la recette parfaite pour une catastrophe», prévient Mme Mehra.

Click here for original article

Ontario Health Coalition EventsOHC Events

View the OHC Events Calendar

Ontario Health Coalition ResourcesResources

Download OHC action material

Ontario Health Coalition StoreOHC Store

Shop online for OHC products